Un premier pas

Un premier pas…

Il nous arrive à tous de remettre une tâche au lendemain, puis au lendemain et ainsi de suite.  La correction est probablement la première tâche qui vous vient en tête.  Pour ma part, il s’agit de la rédaction de ce premier billet.  Pourtant, cela ne devrait pas être si complexe.  Je n’ai qu’à me mettre à l’action, écrire un premier mot, une première phrase, un premier paragraphe et ainsi de suite.  Bref, je n’ai qu’à prendre un premier pas.

IMG_1080

Suivre sa passion

C’est bien de prendre un premier pas mais encore faut-il aller dans la bonne direction. Afin d’éviter de me perdre, j’ai décidé de suivre ma passion.  Pour moi cette passion c’est le plein air et, plus particulièrement, la longue randonnée. D’ailleurs, il m’arrive régulièrement de partir seul en forêt équipé de mes bottes de randonnée, de mes bâtons de marche et de mon sac à dos.  C’est pour moi un moyen de prendre une pause du rythme intense du quotidien.   D’ailleurs, les bienfaits du plein air sont multiples et bien documentés (Suzuki, 2016). En plus d’avoir des effets bénéfiques sur notre santé physique, les activités en plein air permettent une réduction du stress et de l’anxiété, une amélioration de la mémoire et de la concentration en plus de stimuler la créativité. Selon le psychologue David Strayer:

«Quand nous ralentissons pour prendre une pause et admirer la beauté de la nature, non seulement nous nous sentons restaurés mais notre performance mentale s’améliore aussi.» (cité dans Williams, National Geographic, 2018).

D’ailleurs, des études ont démontré une amélioration marquée de la créativité et de la résolution de problème suite à une excursion en plein air de plusieurs jours (Atchley, Strayer et Atchley, 2012). De même, d’autres études démontrent les bienfaits de l’enseignement en nature sur l’apprentissage des sciences (Bilodeau, 2018).  Avec tous ces bénéfices, il n’est donc pas étonnant de voir la multiplication ces dernières années des classes en plein air (Radio-Canada, 2015, 2016).

Transformation pédagogique

Ma classe n’est pas en plein air mais je me permet néanmoins de tracer un parallèle entre celle-ci et la longue randonnée. Chaque nouveau semestre marque le début d’une nouvelle randonnée. Le sentier emprunté est peut-être connu mais les variations saisonnières auront, comme toujours, modifié le paysage qui s’offre à nous. De nouveaux élèves, une nouvelle dynamique ainsi que de nouveaux défis viendront teinter cette randonnée et la rendre unique.

En matière de transformation pédagogique, l’objectif à atteindre est connu, tel le sommet d’une montagne que l’on aperçoit au loin.  Par contre, le sentier pour s’y rendre, lui, n’est pas toujours bien balisé.  De plus, plusieurs obstacles se dressent entre nous et le sommet à atteindre. Dans le contexte de la salle de classe, les défis technologiques, le temps et les ressources disponibles sont au nombre des défis qui se présentent à nous.  Malgré tout, afin d’un jour ou l’autre atteindre l’objectif fixé, il faudra éventuellement prendre un premier pas.

En conclusion

IMG_1137

Toutes mes randonnées ont débuté de la même façon : par un premier pas.  Il en va de même pour tout effort de transformation pédagogique.  Que se soit la transformation d’une leçon, d’un laboratoire, la révision de nos évaluations ou l’intégration d’un nouvel outil technologique, chaque pas nous rapproche de notre objectif, le sommet de la montagne.  Telle une longue randonnée nécessitant plusieurs jours, cette transformation ne s’effectuera pas du jour au lendemain. Mais peu importe la durée de l’excursion, l’important est de se mettre en action et de prendre un premier pas.  

Alors, quel sera votre premier pas?

Références:

ATCHLEY, Ruth Ann, David L. STRAYER et Paul ATCHLEY (2012). «Creativity in the Wild: Improving Creative Reasoning through Immersion in Natural Settings», PLoS ONE 7(12): e51474. [https://doi.org/10.1371/journal.pone.0051474] (consulté le 25 février 2018).

BILODEAU, Maxime (2018), «De meilleurs apprentissages en nature», Québec science, [En ligne]. [http://www.quebecscience.qc.ca/actualites/De-meilleurs-apprentissages-en-nature] (consulté le 25 février 2018)

LÉGÈRE, Paul (2015). «Des enfants de la Nouvelle-Écosse font des classes en plein air», Radio-Canada, [En ligne]. [http://ici.radio-canada.ca/nouvelle/747406/ecole-foret-sierra-club-halifax] (consulté le 25 février 2018)

SUZUKI, David (2016). «La nature apaise le cerveau et guérit le corps», Fondation David Suzuki, [En ligne]. [https://fr.davidsuzuki.org/blogues/nature-apaise-cerveau-guerit-corps/] (consulté le 25 février 2018).

WILLIAMS, Florence (s.d.). «This Is Your Brain on Nature», National Geographic, [En ligne]. [https://www.nationalgeographic.com/magazine/2016/01/call-to-wild/] (consulté le 25 février 2018).
«Des classes en plein air pour les élèves de la maternelle», (2016). Radio-Canada, [En ligne]. [http://ici.radio-canada.ca/nouvelle/809449/classes-plein-air-eleves-maternelle-ecoles-francophones-edmonton] (consulté le 25 février 2018)

2 réflexions sur “Un premier pas

  1. Danielle A Patry

    Merci pour ce billet inspirant. Comme toi, je fais depuis longtemps cette analogie entre l’atteinte du sommet d’une montagne et les objectifs académiques, mais tu l’exprimes mieux que moi, avec sagesse et prouesse littéraire.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s